Hygiène et sécurité alimentaire pour les équipements de conditionnement (1è partie)

Hygiène et sécurité alimentaire

 

Depuis quelques années, nous remarquons une hausse marquée des exigences de nos clients pour des équipements d’emballage plus facile à nettoyer, à désinfecter et qui minimisent les zones de contamination potentielles. Dans cette série portant sur l’hygiène et la sécurité alimentaire, le nettoyage et la désinfection des équipements de conditionnement, nous nous intéressons à certaines des normes en vigueur au Québec et ailleurs.

 

 

Que sont les normes d’hygiène 3-A  ?

 

Comparativement aux normes CSA, UL, OSHA ou CE qui sont avant tout applicables à la sécurité des machines et au respect des normes électriques et mécaniques, les normes 3-A s’attardent aux critères de design et de fabrication des équipements qui sont en contact avec les produits alimentaires.

 

La philosophie derrière les normes 3-A est ultimement la protection des consommateurs par l’utilisation d’équipements conçus pour l’hygiène et la sécurité alimentaire.

 

Les objectifs principaux sont :

  • Protéger les aliments contre la contamination ;
  • S’assurer que toutes surfaces en contact avec les produits soient lavables et facilement démontables pour en faciliter le nettoyage et l’inspection.

 

Concevoir et fabriquer des équipements aux normes 3-A et l’utilisation du logo 3-A pour les équipements alimentaire demeure à ce jour volontaire.  Les avantages de la certification 3-A sont :

  • Critères de conception et de fabrication acceptés et normalisés pour tous les manufacturiers ;
  • Procédures de nettoyage et de désinfection documentées pour les responsables QA et QC ;
  • La garantie pour l’acheteur que l’équipement respecte les normes sanitaires.

 

 

La différence entre les normes 3-A et les normes USDA

 

Les normes 3-A, qui sont administrées par la corporation indépendante 3-A Sanitary Standards inc. (www.3-a.org), a pour mission d’éduquer et de faire la promotion de l’innocuité alimentaire en utilisant des équipements hygiéniques dans les industries alimentaires, des breuvages et du pharmaceutique. L’organisme vend de la documentation technique, administre et supervise des agences de vérification externes et offre la possibilité d’utiliser le logo 3-A moyennant un frais annuel.

 

En revanche, la USDA (United States Department of Agriculture) est le département du gouvernement fédéral américan qui est responsable d’instaurer des lois et normes qui touchent les aliments. La Dairy Grading Branch de la USDA, qui régit les usines de transformation laitières certifiées, peut émettre des certificats d’acceptation (Certificate of Acceptance) aux manufacturiers d’équipements qui complètent un processus de certification afin de valider que leurs équipements sont fabriqués conformément aux normes acceptables pour opérer dans les usines de transformation laitières.

 

Deux organismes développent les normes pour la conception des équipements des usines de transformation laitières: 3-A Sanitary Standards Inc. et la USDA. La USDA approuve les équipements en se basant principalement sur les normes 3-A pour la conception hygiénique des équipements.

 

 

Gouvernement du Québec – Loi sur les produits alimentaires

 

Section 2.1.4.
Les surfaces du matériel, de l’équipement, des ustensiles et des contenants qui entrent en contact direct avec les produits, à l’exception des fruits et légumes frais entiers qui ne font pas l’objet de préparation, doivent être faites d’un matériau:

  1. qui ne peut être corrodé;
  2. résistant aux opérations de lavage, de nettoyage ou de désinfection;
  3.  non toxique et non en état ou en voie de putréfaction;
  4. non absorbant et imperméable;
  5.  inaltérable par les produits et fabriqué de façon à ne pas altérer les produits.

Ces surfaces doivent être exemptes de particules détachables, d’aspérités ou de fissures.

Le matériel et l’équipement fabriqués par assemblage autrement que par soudure ou joint imperméable doivent être démontables et chacun des éléments doit être accessible de façon à en permettre le lavage, le nettoyage, la désinfection et l’inspection.

Le récurage des surfaces du matériel, de l’équipement, des ustensiles et des contenants qui entrent en contact direct avec les produits doit se faire au moyen d’un instrument ou tampon non métallique.
R.R.Q., 1981, c. P-29, r. 1, a. 2.1.4; D. 1573-91, a. 19; D. 725-94, a. 13.

 

En résumé

 

Les usines de transformation alimentaire au Québec n’ont pas l’obligation d’utiliser d’équipements se conformant aux normes 3-A ou USDA. Par contre, compte tenu des conditions stipulées à la section 2.1.4 de la loi sur les produits alimentaires du Gouvernement du Québec, nous croyons que les méthodes de fabrication développées par 3-A Sanitary Standards inc. demeurent les meilleures en termes d’hygiène et sécurité alimentaire.

En ce qui à trait aux normes électriques, nous recommandons toujours à nos clients d’insister pour que leur équipement soit inspecté par le Groupe CSA ou sociétés affiliées avant d’en prendre possession. Chaque acheteur demeure responsable de s’assurer que son équipement soit conforme aux normes de sécurités et toutes autres normes en vigueur dans sa province.

 

Avis important
Les informations et opinions figurants dans cette publication ne constituent pas un avis juridique, en matière de gestion du risque ou une autre forme d’avis professionnel.

 

A propos de Groupe Link Pack Inc.

En plus de la gamme d’équipements Control GMC pour le remplissage et le scellage de contenants de plastique rigides, Groupe Link Pack est le représentant au Québec et au Canada pour plusieurs manufacturiers de renoms pour le conditionnement en emballages flexibles. Pour l’industrie alimentaire, nous sommes fiers d’offrir les équipements les plus avancés, tant sur le plan hygiénique que technologique.

Découvrez notre gamme de machines d’emballage conçues pour l’hygiène et la sécurité alimentaire

 

N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations.  link-pack.com/contact